Les trois piliers du biomimétisme

#

Dans sa définition la plus élémentaire, le biomimétisme signifie «imiter la vie», mais la pratique réelle du biomimétisme est moins simple. Il n’existe pas de séquence linéaire ou d’instructions qu’un biomiméticien puisse suivre pour obtenir une solution biomimétique parfaite. À travers nos années de travail dans la discipline, nous avons compris que la pratique du biomimétisme comporte trois différentes composantes interconnectables. Ces trois éléments constituent les fondements du biomimétisme.

L’élément ethos constitue l’essence même de notre éthique, de nos intentions et de notre philosophie sous-jacente pour laquelle nous pratiquons le biomimétisme. Ethos évoque aussi notre respect, notre responsabilité ainsi que notre gratitude envers nos espèces compatriotes et notre habitat.

L’élément (re)connecter renforce la compréhension du fait que même si l’humain et la nature peuvent parfois sembler être deux entités séparés, elles sont en réalité étroitement liées. Il n’y a pas de « nous » et « d’elle. » Nous faisons partie de cette nature… nous sommes la nature. La (re)connexion est une pratique et un état d’esprit qui vise à comprendre et approfondir cette relation entre les humains et la nature, avec humilité.

L’élément imiter apporte les connaissances (principes, les modèles, les stratégies et les fonctions) présentes dans la nature afin d’améliorer nos méthodes de conception. Imiter la nature dans un contexte de biomimétisme, c’est savoir comment être proactif dans la réalisation de la vision de l’Homme, tout en s’adaptant durablement à la vie sur Terre. L’élément imiter témoigne de notre intention de procéder en considérant la nature comme modèle, mentor et mesure. L'imitation est l'action concrète qui résout des problèmes par la bio-inspiration, et qu'en bout de ligne, minimise l'impact de l'Homme sur l'habitat terrestre. Cet élément apporte des résultats tangibles, puis combiné aux deux autres, il transforme la conception bio-inspirée en biomimétisme.

#

Ces trois éléments, ethos, (re)connecter et imiter, représentent non seulement nos valeurs fondamentales et l'essence même de notre culture, mais ils décrivent aussi trois moyens différents grâce auxquels une personne peut pratiquer le biomimétisme. Ayant rencontré des milliers de personnes, nous avons dû reconnaître que les gens n'ont pas la même motivation ou le même intérêt pour la discipline. Nous avons remarqué que les individus ont, tout d’abord, tendance à aborder la discipline par un seul des éléments, et seulement après une exploration plus poussée, ils commencent à intégrer davantage les autres éléments. D’où venez-vous? Vous sentez-vous profondément lié à la nature, et avez-vous le sentiment que le biomimétisme est une merveilleuse méthode de travail applicable à votre organisme préférée? Ressentez-vous un très fort désir de parvenir à un monde durable et le biomimétisme vous semble être un outil essentiel? Avez-vous peut-être la fibre entrepreneuriale et les possibilités d’innovations inspirées de la nature vous fascinent?

Ainsi, vous pouvez débuter la pratique avec un seul élément, par exemple :

  • un enfant peut avoir un lien profond avec la nature, mais n’est pas encore rendu à comprendre le concept de l’élément ethos 
  • une personne peut sentir la responsabilité de redonner à la terre, mais n’a pas une compréhension scientifique de la biologie 
  • ou bien une personne peut, tout d’abord, faire l’expérience du biomimétisme comme un outil d’innovation avant qu’elle se rende compte d’une aspiration de durabilité en elle.

Individuellement, chaque élément peut être un point d’entrée, mais les trois ensemble, décrivent l’approche que nous adoptons et sommes honorés de partager avec vous. Dès que vous perfectionnez votre pratique du biomimétisme, les éléments finissent par devenir naturellement indissociables. Pour ceux d’entre nous qui travaillent quotidiennement dans le domaine, nous ne pouvons pas l’imaginer sans ces derniers. Et nous espérons que ce sera votre cas.

*Les éléments essentiels (Essential Elements) ont été développés par le Biomimicry 3.8